ELEVAGE DU CHARDONNERET SELON ARTHUR

 

ELEVAGE DU CHARDONNERET SELON ARTHUR

En Belgique, j’ai visité un grand nombre d’élevages. J’y ai vu de tout et son contraire.

Jusqu’au jour où j’ai été invité à passer plusieurs jours chez Arthur et suivre ainsi en direct sa méthode d’élevage, ses astuces et la multitude de petits détails qui font la différence. Au niveau de son mélange, j’étais déjà relativement proche, (la plupart des éleveurs belges utilise ce mélange ou un mélange très proche). Il y avait déjà deux ans que j’avais arrêté l’alpiste dans mon mélange. Et oui l’alpiste dans le mélange vaste débat. Enfin nous sommes les seuls à pratiquer cette méthode et à perdre nos chardonnerets en grand nombre mais bon c’est un autre débat.

Donc le mélange et un déshumidificateur professionnel (50% d’humidité en hiver) sont en réalité la clé de la réussite. Ensuite viennent tous les détails qui font que ça marche bien.

Arthur élève dans un grenier, en volières, sans canari, ni traitement (médicament): 7 couples de chardonnerets, 59 jeunes, pas de mortalité.

Son épouse Patricia élève des bouvreuils dans un abri de jardin.

J’ai demandé à Arthur et à Patricia de me faire un petit article concernant leur élevage donc le voici ci-dessous. Celui de Patricia va suivre.

Je les en remercie tous les deux car si ce sont de grands éleveurs, ils n’aiment pas écrire (chacun son truc) et ils ont vraiment rédigé ces articles pour me faire plaisir.

Gaby Becker

 

 

CHARDONNERET (Par Arthur Jacquet)

Pour moi c’est juste après la mue que l’on fait la sélection des oiseaux d’élevage.
Et ce n’est pas au mois de mars que l’on prépare les jeunes couples.

C’est dès la sélection des sujets en octobre qu’il faut penser à les nourrir correctement. 
Des graines tous les jours, patée une fois par semaine, friandises, carottes râpées, endives, pendant tout l’hiver, mais pas tous les jours. 
S’ils ont un peu de gras au ventre et un peu de jaune ce n’est rien. Quand ils seront accouplés et qu’ils auront chassé après leur partenaire cela aura disparu. 
En hiver les mâles sont séparés des femelles. 
Début mars suivant le temps, j’accouple mes oiseaux et je commence à les préparer:

  • 1ère semaine : 2 jours de patée avec graines germées et perles morbides, pinkis et Buffalo plus un peu de PERFORM et salade frisée blanche 
  • 2éme semaine : idem mais 3 jours de patée 
  • 3éme semaine : 4 jours de patée 
  • 4éme semaine : 5 jours de patée 
  • 5éme semaine : patée tous les jours 

En mars je commence à monter la lumière artificielle pour avoir 14 h fin avril.
Mes oiseaux sont dans un grenier. Les conditions de lumière naturelle conviennent aussi et vos conditions dans le sud de la France sont meilleures point de vu température. 
En avril je mets les nids suivant la saison, la température est + - 20 degrés.
Avec le changement climatique, on tient plus compte de la température que des dates. 
Le chardonneret fait son nid avec des matériaux blancs : cicale blanc et le coton de chez cicale (voir photo ci-dessous)

 

Photo 13

 

Ne pas oublier l’os de seiche et le grit. 

Quand elle commence à pondre je ramasse les œufs le matin.
Je lui rends ses œufs au quatrième œuf le matin et le mâle est mis en cage de chant pour canari que j’accroche dans la volière. 
La femelle couve toute seule.
Je remets le mâle une semaine après le baguage. Je ne mets qu’un nid. Quand les jeunes sortent du nid, je remets un nouveau nid et la femelle fait sont 2éme tour pendant que le mâle s’occupe des petits. Les petits restent avec les parents tant que je ne les vois pas manger seuls. 
La patée c’est la même que pour les bouvreuils.
Graines germées navette douce et Niger 50/50 ce sont 2 graines qui germent en même temps.

Nid métallique (voir photo ci-dessous), je garnie les nids avec du sapin artificiel .

Photo 12

 

Mélange pour chardonneret : 

  • Mélange Lissens de chez Houbrecht 
  • Mélange graines de condition de chez Houbrecht
  • Mélange canaris extra

Je mélange :

  • 3 doses de Lissens
  • 2 doses graines de condition
  • 2 doses canari extra
  • 1/2 dose petit tournesol 


A volonté du millet en grappe 

Photo 16

 

Photo 17

 

Préparation de la patée : 

  • 250 gr de patée maison
  • graines germées 3 cuillères à soupe
  • 1 poignée de frisée blanche
  • 2 cuillères à soupe de perles morbides.
  • Une cuillère à soupe pinkis et Buffalo


Quand j’ai des jeunes je mets d’avantage de pinkis et Buffalo.

Les jeunes sont séparés des parents quand je vois qu’ils mangent seuls, ce n’est pas toujours à un nombre de jours fixe, ça dépend des oiseaux, ils y en a qui sont plus rapides que d’autres.

Je n’arrête pas la patée j’en donne tous les jours jusqu'à la fin de la mue.


En espérant que mes petits conseils vous seront bénéfiques.

©Copyright "Entente Toulousaine Ornithologique" 2013, tous droits réservés

L'ARTICLE DU MOIS

 

Les chats tuent des milliards d'oiseaux

 

  • Article du Figaro publié 31 01 2013

 

 

                                                      

Lire la suite ...