Les Etourneaux Sansonnet

 

Compte rendu d’élevage


des


Etourneaux Sansonnet

 

(Sturnus vulgaris)


 

etourneaux-010-w.gif 

L’étourneau est un oiseau critiquable en liberté par ses ravages, mais formidable en élevage.

Il est assez familier, imitateur infatigable, il peut imiter n’importe quel oiseau.

Plusieurs mutations existent, elles sont toutes très belles, même en phénotype sauvage les

reflets au soleil sont extraordinaires.

zmolle-kermt-077-gif-w.gif

zmolle-kermt-060-gif-w.gif

etourn10-1.gifetourneau-007-w.gif


L’élevage de l’étourneau reste compliqué, pour

ne pas dire très compliqué. Le défaut de ces

oiseaux cavernicoles (cavernicoles qui

reproduisent dans un nid style « perruche »

de 20 par 20 sur 30 cm de haut) donc leur

défaut c’est d’éjecter l’œuf du nid juste après

la ponte.

En période de reproduction il est grand

consommateur d’insectes, vers de farine, bien

que je préfère leur donner de petits asticots,

vers de terre, fruits, et pâtés insectivores.

La femelle couve seule pendant 13 jours.

Les petits restent fragiles, aussi bizarre que

cela puisse paraitre, les parents nourrissent très

mal en captivité, il est préférable de retirer les

petits du nid au bout de 6 jours et de les élever

à la main. L’élevage à la main est assez simple

pour ces oiseaux.



Le mâle est assez virulent, il est indispensable

de lui mettre plusieurs femelles (jusqu'à 4

femelles) ou alors il faut le retirer après le

cinquième œuf (nombre d’œufs 5 à 6) la

femelle se débrouille très bien toute seule.

Les matériaux pour la construction du nid sont

assez divers, fibres de coco, plumes, charpie,

enfin un peu tout ce qui leur tombe sous le bec,

même les peaux de pomme, papier, plastique,

morceaux de bois sont amenés au nid.

etourneau-004-w.gif

 

 La volière doit être relativement grande minimum 2 par 2 sur 2 m de haut, les seuls oiseaux

que l’on peut élever dans la même volière que les étourneaux sont les moineaux

cavernicoles eux aussi avec une entrée de nid plus petite, si les étourneaux ont un accès

au nid d’autres oiseaux, ils détruiront le nid.

zmolle-kermt-053-gif-w.gif

 zmolle-kermt-057-gif-w.gif









 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà pour finir je dirais que l’élevage des étourneaux est un challenge, il ne faut pas compter faire

de grosses nichées. L’année prochaine, je testerai une autre forme de nid, ce sera le quatrième

prototype, avec un accès en forme de couloir de 10 cm de haut, 30 cm de long et puis une cavité 

profonde de 17 cm, longueur et largeur 17 cm aussi.

C’est en observant les nids dans la nature que j’en suis arrivé à cette conclusion.


Gabriel BECKER


etourneaux-004.jpg


animaux-156.gif

©Copyright "Entente Toulousaine Ornithologique" 2013, tous droits réservés

 

 

 

L'ARTICLE DU MOIS

 

Les chats tuent des milliards d'oiseaux

 

  • Article du Figaro publié 31 01 2013

 

 

                                                      

Lire la suite ...