Les Pionus

Les Pionus (partie 1)

Antoine FERNANDEZ

 

 

Nous allons nous limiter dans un premier temps, à détailler seulement les diverses variétés de Pionus, son alimentation et les suppléments vitaminés.

Pour ceux ne voulant pas un oiseau bruyant, le Pionus ou Piones est un petit perroquet idéal.              
C’est un oiseau, pas très courant dans les élevages.
Aujourd'hui, on se rend compte qu'ils peuvent être d'agréables compagnons.
Ils sont doux, affectueux et sociables mais sans être accaparants.
En attendant votre retour, ils peuvent très bien s'occuper avec leurs jouets. Mais comme tous les perroquets, ils auront tout de même besoin d'affection. Ils sont des oiseaux obéissants et faciles à apprivoiser. De taille moyenne, de 20 à 30 cm, et pesant de 200 à 300 grammes, leur corps ressemble étrangement à celui des amazones, mais en plus petit.                                                         


C'est un oiseau qui se distingue par ses larges yeux bordés d'un cercle oculaire dénudé. Il est trapu, une queue courte et carrée d'où on peut apercevoir en dessous un triangle rouge. En fait, aucune autre espèce de perroquet ne vous montrera cette gamme de couleurs et peu importe l'espèce, vous serez toujours éblouis par les reflets qu'offre leurs plumages à la lumière du soleil.

                                                                                                              
Parfois, lorsqu’ils sont apeurés, les Pionus ont une respiration râlante et saccadée. On dirait presque une crise d’asthme. C’est une caractéristique normale chez ces perroquets et il n’y a pas lieu de s’alarmer. Ce phénomène disparaît dès que l’oiseau est rassuré. Une autre caractéristique très connue de ce perroquet est le " wheezing ". C'est un son qui peut être facilement confondu avec celui reproduit par les asthmatiques par une magnifique journée de canicule…mais il demeure parfaitement normal pour le Pionus. Vous l'entendrez surtout lors de grandes émotions tristes ou joyeuses.                                 

Quoique cet oiseau ait un tempérament peu actif, il a tout de même besoin d'espace pour bouger et se délier les muscles.

En ce qui concerne l'alimentation, on recommande la variété. Une diète composée de graines seulement sera incomplète en éléments nutritifs. Leur repas devra contenir des fruits et des légumes variés, ainsi que des graines trempées. Sachez que ces oiseaux ont une tendance à l'obésité étant donné leur tempérament peu actif. Ils ont tendance à souffrir d'un déficit en vitamine A. Une attention particulière devra donc être tournée vers les légumes verts en particulier les feuilles de brocoli, les épinards, les carottes, piments, et poivrons.  Ainsi que les fruits beaucoup de variétés  de fruits de saison pommes, kiwis, raisins, oranges, papayes, mangues, abricots.                                                                                                       

Étant donné que les Pionus sont en captivité depuis peu de temps, il est difficile de dire avec exactitude leur espérance de vie. Quelques recherches ont estimé leur espérance de vie autour de 35 à 40 ans.

Ces oiseaux peuplent l'Amérique du Sud et de l'Amérique Centrale ,le nord-ouest du Venezuela, les Andes centrales de Colombie, au sud jusqu'à l'ouest de l'Équateur et au nord-ouest du Pérou

 

 

Origine et répartition géographique

 

Pionus menstruus → Brésil, Bolivie, Colombie, Guyane, Guyana, Surinam, Pérou
Pionus sordidus → Venezuela, Colombie, Pérou, Bolivie
Pionus maximiliani → Brésil, Bolivie, Paraguay, Argentine
Pionus tumultuosus → Pérou
Pionus seniloïdes → Venezuela, Colombie, Pérou
Pionus senilis → Panama, Mexique
Pionus chalcopterus → Venezuela, Colombie, Pérou
Pionus fuscus → Venezuela, Guyana, Guyane, Surinam, Brésil

 

 

Des 8 espèces connues de Pionus on trouve disponibles 5 espèces en captivités.

Les 3 autres demeurent dans leur milieu naturel.

Les 5 espèces les plus courantes en captivité sont :

  • Pionus Maximiliani …Pionus maximilien
  • Pionus Senilis …Pionus à front blanc
  • Pionus Menstruus …Pionus à tête bleue ils sont en annexe IIB,
  • Pionus Chalcopterus …Pionus à ailes bronzes
  • Pionus Fuscus …Pionus violet

Les 3 espèces non disponibles sont :

  • Pione Pailletée… Pione pourprée         
  • Pione a Bec Rouge…Pionus sordide
  • Pione givréePionus seniloides

 

De taille moyenne, de 20 à 30 cm, et pesant de 200 à 300 grammes, leur corps ressemble étrangement à celui des amazones, mais en plus petit. C'est un oiseau qui se distingue par ses larges yeux bordés d'un cercle oculaire dénudé. Il est trapu, une queue courte et carrée d'où on peut apercevoir en dessous un triangle rouge. La façon la plus sûre pour un sexage est de pratiquer une analyse de l'ADN de l'oiseau, grâce à quelques plumes ou gouttes de sang.

 

Certains Pionus sont protégés par l'arrêté de Guyane, donc, soumis à une autorisation de Détention délivrée par la Préfecture.

Classification : Annexe II
Ordre : Psittaciformes
Famille : Psittacidés 

                                                                                                    


Pione Noire (Pionus chalcopterus)

 

Source : Wikipédia encyclopédie libre et autres


Nom scientifique : Pionus chalcopterus
Classification : Ordre des Psittaciformes. Famille des Psittacidés. Annexe IIB.
Taille : 28 à 30 cm de long.                                                                                       
Poids moyen : de 230grs
Longévité : Ils vivent en moyenne 30 à 35 ans.

Nourriture : Il est granivore et herbivore.  Il a une préférence pour les fruits frais mais mange de tout.                                                                                                                                

Captivité : Disponible à l'achat de façon sporadique. Ils peuvent reproduire à partir de 3 ans.                                                                                                                     

Habitat : Il vit généralement en forêts de montagne, en couples ou en petites bandes.
Distribution : Amérique du Sud : nord-ouest du Vénézuéla, ouest de la Colombie, Équateur, nord-ouest du Pérou. Forêts de montagne, en couples ou en petites bandes.    
Description : De nature timide, il est calme et affectueux.

Son poids se situe entre 200 et 250 g

Il mesure 28 à 30 cm de long, plumage mélange de plumes bleues violettes pointant vers le bronze brun sur la partie de ses ailes, taché de blanc sur la gorge.

Lorsque cet oiseau déplie ses ailes, sous ses plumes on constate une exhibition des plumes de teinte bleue.

Plumes du front lisérées de rose.

Dessous des rectrices rouges.

Cercle oculaire rosé, plus vif à la saison des nids.

Yeux marron. Bec jaunâtre, pattes rosées brunâtres.

Des oiseaux doux, quoique nerveux, qui viennent parfois à se reproduire dans une petite volière de jardin, bien que l'on recommande généralement des volières spacieuses.

Le succès n'est cependant pas assuré.

Epanouissement Sexuel se révèle vers l’âge de 4-5 ans

La ponte est de 2 à 4 oeufs, l'incubation de 26 jours environ.

Le mâle reste une partie du temps sur le nid en compagnie de la femelle qui assure seule l’incubation.

À la suite d'un stress, ils peuvent se piquer mutuellement la tête au point qu'après des mois de séparation, les plumes ont parfois du mal à repousser.

C'est un oiseau caractériel mais sympathique.

Il est paisible, sociable, doux, charmeur et affectueux et il aime les caresses.

On peut le laisser seul, il sera s'occuper avec ses jouets pendant l'absence de son maître. Il s'apprivoise assez rapidement

 

 

                                                                                  Antoine Fernandez

©Copyright "Entente Toulousaine Ornithologique" 2013, tous droits réservés

 

 

 

L'ARTICLE DU MOIS

 

Les chats tuent des milliards d'oiseaux

 

  • Article du Figaro publié 31 01 2013

 

 

                                                      

Lire la suite ...